Le dossier du transfert du personnel, alors que la nouvelle structure du groupe SNCB en deux entités (SNCB et Infrabel) doit être opérationnelle au 1er janvier 2014, figurera à l'ordre du jour de la réunion du Comité de pilotage. La CGSP Cheminots entend accorder "une vigilance toute particulière" sur ce point. Selon le syndicat, une nouvelle réunion de la Commission paritaire est en outre prévue "dans le courant de la semaine prochaine" pour y évoquer l'arrêté royal devant mettre en place HR Rail, filiale commune aux deux entités et censée être l'employeur unique des cheminots après la réorganisation du groupe ferroviaire. Le secrétariat national de la CGSP Cheminots précise enfin qu'il entend s'inscrire "pleinement" dans la poursuite du dialogue social. De son côté, la CGSP Cheminots Charleroi a néanmoins menacé la semaine dernière de mener des actions, avec perturbations du trafic ferroviaire, entre lundi prochain 6h et jusqu'à vendredi prochain 22h. (Belga)

Le dossier du transfert du personnel, alors que la nouvelle structure du groupe SNCB en deux entités (SNCB et Infrabel) doit être opérationnelle au 1er janvier 2014, figurera à l'ordre du jour de la réunion du Comité de pilotage. La CGSP Cheminots entend accorder "une vigilance toute particulière" sur ce point. Selon le syndicat, une nouvelle réunion de la Commission paritaire est en outre prévue "dans le courant de la semaine prochaine" pour y évoquer l'arrêté royal devant mettre en place HR Rail, filiale commune aux deux entités et censée être l'employeur unique des cheminots après la réorganisation du groupe ferroviaire. Le secrétariat national de la CGSP Cheminots précise enfin qu'il entend s'inscrire "pleinement" dans la poursuite du dialogue social. De son côté, la CGSP Cheminots Charleroi a néanmoins menacé la semaine dernière de mener des actions, avec perturbations du trafic ferroviaire, entre lundi prochain 6h et jusqu'à vendredi prochain 22h. (Belga)