Jeudi, la Commission de régulation de l'électricité et du gaz a approuvé une proposition de lever une redevance de réseau sur les installations nouvelles et existantes d'une puissance égale ou inférieure à 10 kilowatt à partir du 1er janvier. Cette taxe forfaitaire atteint en moyenne 53 euros par kilowatt installé. La CREG a également décidé que la perception de cette rémunération doit s'effectuer via les fournisseurs d'électricité. La situation va être analysée plus en détails par la FEBEG, a indiqué son directeur général, Marc Van den Bosch, jeudi. (VEK)

Jeudi, la Commission de régulation de l'électricité et du gaz a approuvé une proposition de lever une redevance de réseau sur les installations nouvelles et existantes d'une puissance égale ou inférieure à 10 kilowatt à partir du 1er janvier. Cette taxe forfaitaire atteint en moyenne 53 euros par kilowatt installé. La CREG a également décidé que la perception de cette rémunération doit s'effectuer via les fournisseurs d'électricité. La situation va être analysée plus en détails par la FEBEG, a indiqué son directeur général, Marc Van den Bosch, jeudi. (VEK)