"Des efforts supplémentaires s'imposent, sous peine de mettre en péril les niveaux de vie et de protection sociale élevés" qui prévalent en Belgique, a-t-il poursuivi en appelant à l'adoption rapide de mesures destinées à "restimuler l'économie". "Moyennant une modération des coûts salariaux, dont le niveau a des répercussions non-souhaitables, et en s'appuyant notamment sur l'encouragement de l'entrepreneuriat, une réforme du marché du travail et un système d'intermédiation financière stable et efficace, il faut miser sur l'innovation et la productivité pour donner de l'air à l'économie", a encore détaillé Luc Coene. Ce dernier a par ailleurs appelé à "une formation des prix et des salaires adaptée, de manière à accroître la création d'emplois, ce qui reste l'objectif premier." "Il faut tenir compte des divergences de productivité entre la Belgique et les pays voisins afin de ne pas affecter la création d'emplois", a précisé à ce propos le gouverneur de la BNB en pourfendant également les excès "d'ajustements automatiques" en matière de formation des prix. "Ce sont des chantiers à mettre en oeuvre sans délai et qui doivent être traités de manière cohérente par l'ensemble des niveaux de pouvoir", a encore estimé Luc Coene. (Belga)

"Des efforts supplémentaires s'imposent, sous peine de mettre en péril les niveaux de vie et de protection sociale élevés" qui prévalent en Belgique, a-t-il poursuivi en appelant à l'adoption rapide de mesures destinées à "restimuler l'économie". "Moyennant une modération des coûts salariaux, dont le niveau a des répercussions non-souhaitables, et en s'appuyant notamment sur l'encouragement de l'entrepreneuriat, une réforme du marché du travail et un système d'intermédiation financière stable et efficace, il faut miser sur l'innovation et la productivité pour donner de l'air à l'économie", a encore détaillé Luc Coene. Ce dernier a par ailleurs appelé à "une formation des prix et des salaires adaptée, de manière à accroître la création d'emplois, ce qui reste l'objectif premier." "Il faut tenir compte des divergences de productivité entre la Belgique et les pays voisins afin de ne pas affecter la création d'emplois", a précisé à ce propos le gouverneur de la BNB en pourfendant également les excès "d'ajustements automatiques" en matière de formation des prix. "Ce sont des chantiers à mettre en oeuvre sans délai et qui doivent être traités de manière cohérente par l'ensemble des niveaux de pouvoir", a encore estimé Luc Coene. (Belga)