Les chorégraphies pour doigts sont décidément très tendance dans l'univers publicitaire. Alors que la polémique "Chanel vs Charleroi-Danses" n'a toujours pas livré le verdict d'un éventuel plagiat (pour rappel, la marque de luxe est soupçonnée d'avoir "pompé" le spectacle Kiss & Cry pour sa pub Shade Parade), voici que Le Coq Sportif remet le couvert avec un spot décoiffant porté par des doigts chaussés de mini-baskets.

Une véritable prouesse technique qui sublime la discipline "freerun" à l'échelle domestique, certes, mais qui n'est pas sans rappeler une autre pub léchée de la marque Hermès, tournée il y a un an déjà, et qui mettait en scène une mini-planche à roulettes domptée précisément avec les... doigts !

Comme quoi, finalement, on ne sait plus qui inspire qui dans le doigté publicitaire...

Frédéric Brébant

Les chorégraphies pour doigts sont décidément très tendance dans l'univers publicitaire. Alors que la polémique "Chanel vs Charleroi-Danses" n'a toujours pas livré le verdict d'un éventuel plagiat (pour rappel, la marque de luxe est soupçonnée d'avoir "pompé" le spectacle Kiss & Cry pour sa pub Shade Parade), voici que Le Coq Sportif remet le couvert avec un spot décoiffant porté par des doigts chaussés de mini-baskets.Une véritable prouesse technique qui sublime la discipline "freerun" à l'échelle domestique, certes, mais qui n'est pas sans rappeler une autre pub léchée de la marque Hermès, tournée il y a un an déjà, et qui mettait en scène une mini-planche à roulettes domptée précisément avec les... doigts !Comme quoi, finalement, on ne sait plus qui inspire qui dans le doigté publicitaire...Frédéric Brébant