C'est la pub bad boy du moment. Fidèle à son image d'annonceur sulfureux, la marque de mode Diesel a en effet choisi le coup de pied au cul comme leitmotiv de sa campagne automne-hiver dédiée à ses nouveaux modèles de baskets "not made for running" ("pas faits pour courir", donc).

La griffe italienne n'y va évidemment pas par quatre chemins : sur son site Internet, l'art de botter les fesses y est enseigné avec panache, en long et en large, via des applications interactives et six vidéos complètement déjantées.

C'est globalement drôle, éminemment provocateur, mais parfois à la limite du très mauvais goût. Du Diesel, quoi.

Frédéric Brébant

Retrouvez Frédéric Brébant chaque jeudi matin vers 9 h 45 dans l'émission "Bonjour quand même" de Jean-Pierre Hautier sur La Première (RTBF radio).

C'est la pub bad boy du moment. Fidèle à son image d'annonceur sulfureux, la marque de mode Diesel a en effet choisi le coup de pied au cul comme leitmotiv de sa campagne automne-hiver dédiée à ses nouveaux modèles de baskets "not made for running" ("pas faits pour courir", donc).La griffe italienne n'y va évidemment pas par quatre chemins : sur son site Internet, l'art de botter les fesses y est enseigné avec panache, en long et en large, via des applications interactives et six vidéos complètement déjantées.C'est globalement drôle, éminemment provocateur, mais parfois à la limite du très mauvais goût. Du Diesel, quoi.Frédéric Brébant