Ils s'appellent Lufy, GuiHome, Gaëlle VP, MilkyWaysBlueyes ou encore Jimmy Labeeu. Ils sont belges et ils comptent des dizaines, voire des centaines de milliers de fans dans leur communauté respective. Sur Instagram, YouTube, Facebook ou Twitter, celles et ceux que l'on appelle les influenceurs distillent volontiers leurs délires ou leurs produits fétiches, et ont fini, l'air de rien, par chambouler les stratégies des marques. A l'heure où les médias traditionnels baissent en audience et où les adblockers - ces logiciels bloqueurs de publicités - montent en puissance, les " YouTubeurs " et autres " Instagrameuses " sont en effet devenus un canal privilégié aux yeux des annonceurs pour faire passer un message commercial de manière plus ou moins subtile. Mais encore faut-il s'y retrouver dans l'offre des influenceurs qui ne cesse de gonfler...
...