Sur les 790 millions de cigarettes illégales en Belgique, 60 millions étaient des "marques blanches illicites" telles que Karelia et Yun Yan. Les "marques blanches" sont des cigarettes illégales produites dans le but d'être commercialisées clandestinement. Enfin, KMPG estime que les cigarettes de contrebande représente une perte financière de 145 millions d'euros pour la Belgique. A l'échelle de l'Union européenne, une cigarette sur dix était illégale dont 33% de "marques blanches illicites", note KPMG. Ce marché illégal représente une perte de 10,9 milliards d'euros pour les gouvernements de l'UE. (Belga)

Sur les 790 millions de cigarettes illégales en Belgique, 60 millions étaient des "marques blanches illicites" telles que Karelia et Yun Yan. Les "marques blanches" sont des cigarettes illégales produites dans le but d'être commercialisées clandestinement. Enfin, KMPG estime que les cigarettes de contrebande représente une perte financière de 145 millions d'euros pour la Belgique. A l'échelle de l'Union européenne, une cigarette sur dix était illégale dont 33% de "marques blanches illicites", note KPMG. Ce marché illégal représente une perte de 10,9 milliards d'euros pour les gouvernements de l'UE. (Belga)