"Ce parc se composera d'une zone destinée à l'aménagement d'infrastructures de soutien à l'aéroport passager et de bureaux", indique Gaël Lambinon, porte-parole du ministre Marcourt. "Mais aussi d'une zone réservée aux entreprises utilisant les équipements rail-route en lien avec le hub biologistique de l'aéroport." La première zone, celle destinée aux activités de bureaux et aux infrastructures de soutien à l'aéroport passager, sera développée par la Société wallonne des aéroports (Sowaer). Entre 1.200 et 1.500 emplois directs devraient être créés sur ce site par les entreprises qui s'y installeront. Le projet est inscrit dans les priorités du Plan Marshall 2.Vert pour plus de trois millions d'euros. Ce budget couvre les impétrants et l'équipement du parc, notamment en termes de voiries. (Belga)

"Ce parc se composera d'une zone destinée à l'aménagement d'infrastructures de soutien à l'aéroport passager et de bureaux", indique Gaël Lambinon, porte-parole du ministre Marcourt. "Mais aussi d'une zone réservée aux entreprises utilisant les équipements rail-route en lien avec le hub biologistique de l'aéroport." La première zone, celle destinée aux activités de bureaux et aux infrastructures de soutien à l'aéroport passager, sera développée par la Société wallonne des aéroports (Sowaer). Entre 1.200 et 1.500 emplois directs devraient être créés sur ce site par les entreprises qui s'y installeront. Le projet est inscrit dans les priorités du Plan Marshall 2.Vert pour plus de trois millions d'euros. Ce budget couvre les impétrants et l'équipement du parc, notamment en termes de voiries. (Belga)