L'énergie devrait connaître le taux annuel le plus élevé en mai (4,6%, comparé à 7,6% en avril ), suivie de l'alimentation, de l'alcool & du tabac (1,5%, stable comparé à avril), des services (1,3%, comparé à 1,8% en avril) et des biens industriels non énergétiques (0,3%, stable comparé à avril), précise l'office européen.

L'énergie devrait connaître le taux annuel le plus élevé en mai (4,6%, comparé à 7,6% en avril ), suivie de l'alimentation, de l'alcool & du tabac (1,5%, stable comparé à avril), des services (1,3%, comparé à 1,8% en avril) et des biens industriels non énergétiques (0,3%, stable comparé à avril), précise l'office européen.