Ce jour-là, il n'y avait ni grève, ni manifestation, ni vote de confiance, ni motion de méfiance. Tout était calme à l'Elysette, en bord de Meuse. Et le ministre-président pouvait prendre le temps de décortiquer avec nous l'évolution de l'état de la Wallonie et les perspectives électorales pour l'an prochain.
...