"Voyons maintenant si (le Premier ministre britannique, Boris) Johnson peut trouver une majorité à la Chambre des Commnunes", le Parlement britannique, a ajouté l'ancien Premier ministre belge, interrogé à son arrivée à une réunion de son groupe politique, Renew Europe, précédant l'ouverture du sommet européen.

"Si c'est le cas, nous étudierons minutieusement l'accord au Parlement européen", a-t-il poursuivi. M. Verhofstadt confirme ainsi que le Parlement européen n'a plus l'intention de se prononcer sur l'accord de retrait avant la Chambre des Communes, comme cela avait été le cas pour le premier accord conclu avec Theresa May.

La Chambre des Communes devrait se réunir exceptionnellement ce samedi pour se pencher sur l'accord, s'il est approuvé ce jeudi par les Vingt-Sept, ce qui est très probable. "La balle est maintenant dans les camps des Parlements, des deux côtés de la Manche", a conclu M. Verhofstadt.