"Une journée de grève n'est jamais une réussite économique"

13/02/19 à 09:48 - Mise à jour à 09:48

Source: Belga

"Une journée de grève comme celle de mercredi n'est jamais une bonne affaire sur le plan économique, sans me prononcer sur les raisons ou les motivations du mouvement", explique le CEO du North Sea Port (Gand et Terneuzen), Daan Schalck. La zone portuaire autour de Gand réalise chaque année 8 milliards d'euros de valeur ajoutée. Les pertes économiques d'un jour de grève peuvent donc être évaluées à plusieurs millions d'euros.

"Une journée de grève n'est jamais une réussite économique"

© AFP

Cette zone était bloquée mercredi tant en raison de barrages sur les routes que de piquets de grève. Aucun chargement n'est effectué et la production des quelque 300 entreprises est quasiment à l'arrêt. Aucune activité n'était d'ailleurs prévue dans les grandes sociétés du North Sea Port. Actuellement, il y a assez d'entrepôts disponibles pour desservir le port, mais les navires ne seront de toute façon pas déchargés ou chargés.

Chaque grande entreprise implantée sur le site comptait un piquet de grève mercredi. Des voies d'accès routières importantes, comme le Meulestedebrug, ont en outre été bloquées, empêchant le passage de voitures ou de camions. La navigation, elle, est moins touchée. Les écluses comme celles d'Evergem et de Terneuzen aux Pays-Bas, sont opérationnelles.

Nos partenaires