A l'heure actuelle, environ 26.000 personnes suivent des cours de néerlandais en tant que seconde langue dans 113 établissements du nord du pays. La moitié d'entre elles se sont inscrites volontairement, le reste étant intégré dans un parcours d'intégration obligatoire. Chacun de ces établissements propose sa propre formation et son propre test, ce qui conduit à beaucoup de disparités entre les étudiants.

Pour remédier à cette situation, la Flandre a décidé d'organiser, dès septembre 2023, un examen standard, attestant d'un même niveau de connaissance de la langue. Ce dernier ne représentera toutefois que 60% de la note finale de l'étudiant, la note du centre de formation comptant elle pour les 40% restants. "Une bonne connaissance de base du néerlandais est la clé pour vivre ensemble. Avec ce test, nous offrons un levier à tous ceux qui veulent s'intégrer en Flandre", a commenté Ben Weyts. (Belga)

A l'heure actuelle, environ 26.000 personnes suivent des cours de néerlandais en tant que seconde langue dans 113 établissements du nord du pays. La moitié d'entre elles se sont inscrites volontairement, le reste étant intégré dans un parcours d'intégration obligatoire. Chacun de ces établissements propose sa propre formation et son propre test, ce qui conduit à beaucoup de disparités entre les étudiants. Pour remédier à cette situation, la Flandre a décidé d'organiser, dès septembre 2023, un examen standard, attestant d'un même niveau de connaissance de la langue. Ce dernier ne représentera toutefois que 60% de la note finale de l'étudiant, la note du centre de formation comptant elle pour les 40% restants. "Une bonne connaissance de base du néerlandais est la clé pour vivre ensemble. Avec ce test, nous offrons un levier à tous ceux qui veulent s'intégrer en Flandre", a commenté Ben Weyts. (Belga)