Répondant au président Donald Trump, qui a fustigé mercredi l'équipe canadienne renégociant avec Washington depuis plus d'un an ce traité commercial, le dirigeant libéral a toutefois réaffirmé à quelques journalistes qu'"un accord qui est bon, qui est juste, est tout à fait possible".

Répondant au président Donald Trump, qui a fustigé mercredi l'équipe canadienne renégociant avec Washington depuis plus d'un an ce traité commercial, le dirigeant libéral a toutefois réaffirmé à quelques journalistes qu'"un accord qui est bon, qui est juste, est tout à fait possible".