Le ministre a dit avoir présenté des propositions dans le domaine économique et monétaire au groupe de réflexion informel composé d'onze ministres des Affaires étrangères, créé il y a quelques mois par le chef de la diplomatie allemande pour se pencher sur l'avenir de l'Europe.

Pour lui, il faut que les capitales européennes donnent un signal à la rentrée. "Si on laisse trop longtemps se développer une situation où deux parties de l'Europe se regardent, l'une ayant peur de payer, et l'autre ayant l'impression que l'on est pas solidaire, la zone se séparera", a-t-il averti.

Selon le ministre belge des Affaires Etrangères, sur le court terme, la Banque européenne doit "et va " intervenir. Sur le moyen terme, il faut garantir que l'on va vers une logique fédérale, quitte à le faire à des vitesses différentes.

Didier Reynders pense par ailleurs qu'il faut sortir la Grèce du marché mais pas de la zone euro. Ce pays doit partager sa souveraineté avec une autorité européenne qui doit contrôler mais aussi participer aux décisions sur le budget.

Trends.be, avec Belga

Le ministre a dit avoir présenté des propositions dans le domaine économique et monétaire au groupe de réflexion informel composé d'onze ministres des Affaires étrangères, créé il y a quelques mois par le chef de la diplomatie allemande pour se pencher sur l'avenir de l'Europe. Pour lui, il faut que les capitales européennes donnent un signal à la rentrée. "Si on laisse trop longtemps se développer une situation où deux parties de l'Europe se regardent, l'une ayant peur de payer, et l'autre ayant l'impression que l'on est pas solidaire, la zone se séparera", a-t-il averti. Selon le ministre belge des Affaires Etrangères, sur le court terme, la Banque européenne doit "et va " intervenir. Sur le moyen terme, il faut garantir que l'on va vers une logique fédérale, quitte à le faire à des vitesses différentes. Didier Reynders pense par ailleurs qu'il faut sortir la Grèce du marché mais pas de la zone euro. Ce pays doit partager sa souveraineté avec une autorité européenne qui doit contrôler mais aussi participer aux décisions sur le budget. Trends.be, avec Belga