Après une présentation des mesures décidées pour circonscrire l'épidémie de peste porcine africaine (PPA) détectée dans le sud du pays, ce sont les indemnisations des éleveurs qui étaient au coeur des discussions mercredi. Le Fonds fédéral de Santé animale et la Commission européenne interviendront à parts égales pour les soutenir.

"Des experts du Fonds seront présents lors de l'abattage" afin de déterminer la valeur de chaque animal, a précisé Yvan Hayez. "Le problème qui persiste, c'est de savoir: quid des indemnisations après" l'extermination des cochons.

"Nous n'avons pas eu de réponse à ce sujet." Un revenu complémentaire pour les éleveurs au "chômage technique" durant la période de vide sanitaire pourrait être envisagé. Il faut en effet compter entre 18 et 24 mois après la confirmation d'un cas de PPA pour pouvoir commencer à repeupler une zone préalablement condamnée.

Après une présentation des mesures décidées pour circonscrire l'épidémie de peste porcine africaine (PPA) détectée dans le sud du pays, ce sont les indemnisations des éleveurs qui étaient au coeur des discussions mercredi. Le Fonds fédéral de Santé animale et la Commission européenne interviendront à parts égales pour les soutenir. "Des experts du Fonds seront présents lors de l'abattage" afin de déterminer la valeur de chaque animal, a précisé Yvan Hayez. "Le problème qui persiste, c'est de savoir: quid des indemnisations après" l'extermination des cochons. "Nous n'avons pas eu de réponse à ce sujet." Un revenu complémentaire pour les éleveurs au "chômage technique" durant la période de vide sanitaire pourrait être envisagé. Il faut en effet compter entre 18 et 24 mois après la confirmation d'un cas de PPA pour pouvoir commencer à repeupler une zone préalablement condamnée.