Mohammed ben Salman, le prince héritier saou-dien, était peu connu du grand public jusqu'à récemment. Mais le 2 octobre, l'assassinat dans le consulat d'Istanbul de Jamal Khashoggi, journaliste saoudien exilé en 2017 parce qu'il était un farouche opposant du prince, l'a projeté sous les feux de l'actualité. Et ce meurtre, initialement nié par le régime saoudien, a méchamment écorné l'image de réformateur que le prince s'efforçait de construire.
...