Quand, ce mardi 3 septembre, le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn se rend dans la soirée à Portcullis House, l'immeuble au bord de la Tamise qui abrite les bureaux des députés à un jet de pierre du Parlement, il sait que les hostilités sont déclenchées contre Boris Johnson à la Chambre des communes. Mais il ne s'attend pas à être, sur son passage, publiquement harangué par le plus proche conseiller du Premier ministre. " Come on Jeremy, let's do this election, don't be scared ! " ( " Allez Jeremy, faisons cette élection, n'aie pas peur ! "), le provoque Dominic Cummings.
...