La campagne pour les élections communales du 14 octobre prochain est lancée. Sur le web, les clips électoraux les plus loufoques font le buzz. Celui d'Action citoyenne à Peruwelz, tourné sur l'air de Kiss Me Forever de Julien Doré, a déjà été visionné à plus de 50.000 reprises sur Youtube.

Carton aussi pour le ministre bruxellois de l'Economie Benoît Cerexhe, dont le lipdup, utilisant la chanson Toi+Moi de Grégoire, a reçu plus de 22.000 visites.

Ces deux ovnis utilisent des mélodies originales. Logiquement, leurs concepteurs devraient donc s'acquitter des droits d'auteur. Or, surprise : la Sabam, qui perçoit ces droits au nom des artistes, n'en réclame jamais aux politiques durant les campagnes électorales ! Cette décision a été prise il y a une vingtaine d'années. Elle se justifie par le fait que les règlements de comptes entre partis entraînent un grand nombre de plaintes à traiter, pour un résultat minime en termes de perception, nous explique-t-on à la Sabam.

Tant pis pour Grégoire et Julien Doré !

Gilles Quoistiaux

La campagne pour les élections communales du 14 octobre prochain est lancée. Sur le web, les clips électoraux les plus loufoques font le buzz. Celui d'Action citoyenne à Peruwelz, tourné sur l'air de Kiss Me Forever de Julien Doré, a déjà été visionné à plus de 50.000 reprises sur Youtube. Carton aussi pour le ministre bruxellois de l'Economie Benoît Cerexhe, dont le lipdup, utilisant la chanson Toi+Moi de Grégoire, a reçu plus de 22.000 visites. Ces deux ovnis utilisent des mélodies originales. Logiquement, leurs concepteurs devraient donc s'acquitter des droits d'auteur. Or, surprise : la Sabam, qui perçoit ces droits au nom des artistes, n'en réclame jamais aux politiques durant les campagnes électorales ! Cette décision a été prise il y a une vingtaine d'années. Elle se justifie par le fait que les règlements de comptes entre partis entraînent un grand nombre de plaintes à traiter, pour un résultat minime en termes de perception, nous explique-t-on à la Sabam. Tant pis pour Grégoire et Julien Doré !Gilles Quoistiaux