L'administrateur délégué de l'Unizo, Karel Van Eetvelt, déduit des résultatsdu scrutin du 13 juin que la Flandre souhaite désormais la fin de la paralysie communautaire.

Renvoyant aux mesures d'économie aux Pays-Bas et en Allemagne, le responsable de l'Unizo plaide pour une trajectoire budgétaire crédible et une politique de modération salariale qui récompense les gens qui veulent travailler.

En aucun cas, les entrepreneurs ne peuvent être davantage taxés, avertit l'organisation flamande, qui plaide encore pour une baisse de l'impôt des sociétés afin de rentre les entreprises plus compétitives.

Trends.be, avec Belga

L'administrateur délégué de l'Unizo, Karel Van Eetvelt, déduit des résultatsdu scrutin du 13 juin que la Flandre souhaite désormais la fin de la paralysie communautaire. Renvoyant aux mesures d'économie aux Pays-Bas et en Allemagne, le responsable de l'Unizo plaide pour une trajectoire budgétaire crédible et une politique de modération salariale qui récompense les gens qui veulent travailler. En aucun cas, les entrepreneurs ne peuvent être davantage taxés, avertit l'organisation flamande, qui plaide encore pour une baisse de l'impôt des sociétés afin de rentre les entreprises plus compétitives. Trends.be, avec Belga