L'homme d'affaires français Bernard Tapie est soupçonné d'infractions financières, dans un dossier du parquet fédéral, qui confirme l'information.

La RTBF a appris que des enquêteurs belges de l'office central de lutte contre la délinquance économique et financière organisée (OCDEFO) et un magistrat fédéral s'intéressent notamment à une villa de Saint-Tropez.

Celle-ci est la propriété de South Real Estate Investment (SREI), une filiale luxembourgeoise de la société belge "GBT Holding" de Bernard Tapie. Or cette société a été mise en liquidation judiciaire par le tribunal de l'entreprise de Liège en décembre 2018. Quant à la SREI, elle a été déclarée en faillite en septembre 2020. L'enquête ouverte en Belgique concerne notamment des soupçons d'abus de biens sociaux et d'infractions liées à l'état de faillite.

L'enquête porte aussi sur le rôle de facilitateur qu'aurait joué Lucien D'Onofrio, ancien vice-président du club de football Standard de Liège, dans l'achat de la villa en question.

L'homme d'affaires français Bernard Tapie est soupçonné d'infractions financières, dans un dossier du parquet fédéral, qui confirme l'information. La RTBF a appris que des enquêteurs belges de l'office central de lutte contre la délinquance économique et financière organisée (OCDEFO) et un magistrat fédéral s'intéressent notamment à une villa de Saint-Tropez. Celle-ci est la propriété de South Real Estate Investment (SREI), une filiale luxembourgeoise de la société belge "GBT Holding" de Bernard Tapie. Or cette société a été mise en liquidation judiciaire par le tribunal de l'entreprise de Liège en décembre 2018. Quant à la SREI, elle a été déclarée en faillite en septembre 2020. L'enquête ouverte en Belgique concerne notamment des soupçons d'abus de biens sociaux et d'infractions liées à l'état de faillite. L'enquête porte aussi sur le rôle de facilitateur qu'aurait joué Lucien D'Onofrio, ancien vice-président du club de football Standard de Liège, dans l'achat de la villa en question.