Pour la première fois, la région parisienne a enregistré plus de 23 millions d'arrivées hôtelières, à 23,6 millions, soit une progression de 11,3% par rapport à 2016 et de 5% par rapport à 2014.

Tous hébergements confondus, la fréquentation a dépassé les 40 millions de touristes, selon les estimations de l'Office du tourisme.

Les Américains reviennent avec plus de 2 millions d'arrivées hôtelières (+19% sur un an) pour la première fois depuis l'an 2000, a indiqué Thomas Deschamps, responsable de l'Observatoire de l'Office de tourisme.

Un "rebond spectaculaire" du marché asiatique et de la Russie a aussi été constaté, "même s'il n'atteint pas les niveaux d'avant les attentats".

Pour Paris intra muros, le nombre d'arrivées hôtelières a progressé de 9,9%, qui se partagent en parts presque égales entre tourisme d'affaires et de loisirs, avec 6,7 millions de Français et 9,1 millions d'étrangers.

Parmi les visiteurs étrangers, la croissance est la plus forte chez les Russes (50,9%), les Japonais (34,4%) et les Allemands (20,9%). En chiffres absolus par nationalité, ce sont les Américains (1,7 million), les Britanniques (880.000) et les Allemands (590.000) qui ont été les plus nombreux.

Pour la première fois, la région parisienne a enregistré plus de 23 millions d'arrivées hôtelières, à 23,6 millions, soit une progression de 11,3% par rapport à 2016 et de 5% par rapport à 2014. Tous hébergements confondus, la fréquentation a dépassé les 40 millions de touristes, selon les estimations de l'Office du tourisme. Les Américains reviennent avec plus de 2 millions d'arrivées hôtelières (+19% sur un an) pour la première fois depuis l'an 2000, a indiqué Thomas Deschamps, responsable de l'Observatoire de l'Office de tourisme. Un "rebond spectaculaire" du marché asiatique et de la Russie a aussi été constaté, "même s'il n'atteint pas les niveaux d'avant les attentats". Pour Paris intra muros, le nombre d'arrivées hôtelières a progressé de 9,9%, qui se partagent en parts presque égales entre tourisme d'affaires et de loisirs, avec 6,7 millions de Français et 9,1 millions d'étrangers. Parmi les visiteurs étrangers, la croissance est la plus forte chez les Russes (50,9%), les Japonais (34,4%) et les Allemands (20,9%). En chiffres absolus par nationalité, ce sont les Américains (1,7 million), les Britanniques (880.000) et les Allemands (590.000) qui ont été les plus nombreux.