"Notre pays ne peut se permettre des négociations gouvernementales qui durent trop longtemps", a déclaré dimanche soir le directeur général Danny Van Assche. "Les défis que les prochains gouvernements auront à relever sont importantes et nécessitent des mesures rapides."

M. Van Assche se montre étonné que certaines thématiques cruciales comme l'économie et la mobilité n'ont pas été au centre des choix des électeurs.

Les partis qui participeront dans les prochains gouvernements devront "formuler des réponses au message de préoccupation et d'insatisfaction exprimé par un grand nombre d'électeurs dans l'isoloir."

"Néanmoins, il est nécessaire de conclure rapidement les formations gouvernementales", estime le directeur général d'Unizo. "Nous comptons sur une véritable équipe gouvernementale, à tous les niveaux de pouvoir, où la coopération sera la norme. Nous avons besoin d'un projet socio-économique solide, offrant aux entrepreneurs l'espace et le soutien nécessaires pour bâtir la prospérité de demain de manière durable et innovante."