Michel Barnier a indiqué que l'UE était prête à fournir des garanties supplémentaires au Royaume-Uni afin de faciliter l'approbation de l'accord de divorce par le parlement britannique, dans un entretien publié samedi par plusieurs journaux européens. La nouvelle visite de l'attorney general, Geoffrey Cox, chargé de conseiller juridiquement le gouvernement, et du ministre du Brexit Stephen Barclay interviendra à moins d'un mois du Brexit, prévu le 29 mars.