En quelques semaines, l'OCDE, le club des pays riches, a pratiquement divisé par deux ses prédictions pour cette année. L'organisation ne table plus que sur 1% de croissance dans la zone euro cette année, contre 1,8% précédemment. Dans la foulée, la Banque centrale européenne (BCE) a aussi revu ses chiffres, annonçant une croissance réduite à 1,1%, contre 1,7%. Et encore, il semble qu'au sein même de l'institution, certains trouvent ces chiffres trop optimistes !
...