Sur l'année écoulée, le fisc a récupéré 12,3 milliards d'euros, soit 12,5% de plus qu'en 2013, selon un communiqué. Il s'agit d'un record historique", indique le ministère.

Le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy a renforcé la lutte contre la fraude fiscale après fin 2011, alors que l'Espagne était plongée dans la crise et affichait un profond déficit public, en parallèle d'un vaste plan d'austérité.

Le gouvernement a notamment augmenté le nombre d'inspections du fisc et limité les paiements en espèces impliquant les entreprises à un montant de 2.500 euros maximum, en plus de durcir dans le code pénal les peines visant les délits fiscaux.

Sur l'année écoulée, le fisc a récupéré 12,3 milliards d'euros, soit 12,5% de plus qu'en 2013, selon un communiqué. Il s'agit d'un record historique", indique le ministère. Le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy a renforcé la lutte contre la fraude fiscale après fin 2011, alors que l'Espagne était plongée dans la crise et affichait un profond déficit public, en parallèle d'un vaste plan d'austérité. Le gouvernement a notamment augmenté le nombre d'inspections du fisc et limité les paiements en espèces impliquant les entreprises à un montant de 2.500 euros maximum, en plus de durcir dans le code pénal les peines visant les délits fiscaux.