"Je suis ici pour trois raisons", a-t-il expliqué. "D'abord, nous voulons représenter la Belgique est entretenir de bonnes relations avec le WEF. Les 10 et 11 mai, nous organiserons en effet à Bruxelles le forum régional du WEF pour l'Europe", a-t-il dit. "En deuxième lieu, nous établissons de nombreux contacts bilatéraux. Le WEF est à cet égard très efficace.

Le monde entier est ici", selon M. Leterme, qui doit rencontrer vendredi des dirigeants de Nike, Liberty Global (le principal actionnaire de Telenet) et de HP. "Et en troisième lieu, il y a naturellement le dîner avec des investisseurs vendredi midi, où environ 75 dirigeants d'entreprises investissant dans notre pays ou désireux de le faire seront présents, avec aussi le prince Philippe et la princesse Mathilde, le gouverneur de la Banque nationale, (le commissaire européen) Karel De Gucht et (le ministre des Affaires étrangères) Steven Vanackere", a encore insisté M. Leterme.

Le Premier ministre compte vanter auprès des investisseurs qu'il rencontrera le cadre belge, mais aussi envisager avec eux des solutions sur mesure pour leurs investissements.

Trends.be, avec Belga

"Je suis ici pour trois raisons", a-t-il expliqué. "D'abord, nous voulons représenter la Belgique est entretenir de bonnes relations avec le WEF. Les 10 et 11 mai, nous organiserons en effet à Bruxelles le forum régional du WEF pour l'Europe", a-t-il dit. "En deuxième lieu, nous établissons de nombreux contacts bilatéraux. Le WEF est à cet égard très efficace. Le monde entier est ici", selon M. Leterme, qui doit rencontrer vendredi des dirigeants de Nike, Liberty Global (le principal actionnaire de Telenet) et de HP. "Et en troisième lieu, il y a naturellement le dîner avec des investisseurs vendredi midi, où environ 75 dirigeants d'entreprises investissant dans notre pays ou désireux de le faire seront présents, avec aussi le prince Philippe et la princesse Mathilde, le gouverneur de la Banque nationale, (le commissaire européen) Karel De Gucht et (le ministre des Affaires étrangères) Steven Vanackere", a encore insisté M. Leterme. Le Premier ministre compte vanter auprès des investisseurs qu'il rencontrera le cadre belge, mais aussi envisager avec eux des solutions sur mesure pour leurs investissements.Trends.be, avec Belga