"Si l'on peut dès lors parler d'année relativement stable pour le marché de l'automobile neuve, les motorisations alternatives ont pour leur part connu un exercice davantage placé sous le signe de la progression", est-il souligné dans un communiqué.

Fin novembre, les immatriculations de voitures hybrides (7.718 unités), électriques (987) et gaz naturel (871) dépassaient déjà leurs niveaux de l'ensemble de l'exercice 2013 (respectivement 5.824, 500 et 145 unités).

Les chiffres concernant les camionnettes (-3,5 tonnes) font état d'une stabilité par rapport à 2013 (-0,1%), avec 53.373 nouvelles immatriculations en 2014.

Les immatriculations de camions de moins de 16 tonnes clôturent l'année en légère hausse (+1,3%) tandis que les camions de plus de 16 tonnes terminent 2013 sur une hausse de 2,1%.

Enfin, le marché des deux-roues motorisés a terminé 2014 sur un très léger recul (-0,6%), avec 22.022 immatriculations de véhicules neufs.

"Si l'on peut dès lors parler d'année relativement stable pour le marché de l'automobile neuve, les motorisations alternatives ont pour leur part connu un exercice davantage placé sous le signe de la progression", est-il souligné dans un communiqué. Fin novembre, les immatriculations de voitures hybrides (7.718 unités), électriques (987) et gaz naturel (871) dépassaient déjà leurs niveaux de l'ensemble de l'exercice 2013 (respectivement 5.824, 500 et 145 unités). Les chiffres concernant les camionnettes (-3,5 tonnes) font état d'une stabilité par rapport à 2013 (-0,1%), avec 53.373 nouvelles immatriculations en 2014. Les immatriculations de camions de moins de 16 tonnes clôturent l'année en légère hausse (+1,3%) tandis que les camions de plus de 16 tonnes terminent 2013 sur une hausse de 2,1%. Enfin, le marché des deux-roues motorisés a terminé 2014 sur un très léger recul (-0,6%), avec 22.022 immatriculations de véhicules neufs.