L'amélioration concerne principalement l'évaluation des évolutions macroéconomiques, les attentes relatives à la situation économique des douze prochains mois étant nettement moins pessimistes qu'en janvier (-10 ce mois-ci contre -23 le mois précédent).

Selon la BNB, les consommateurs se sont aussi montrés clairement moins négatifs en ce qui concerne l'évolution du chômage pour l'année à venir. Enfin, sur le plan personnel, les ménages ne prévoient pas de modification de leur situation financière au cours des prochains mois. En revanche, s'agissant de leur capacité d'épargne future, ils sont, pour le deuxième mois consécutif, un peu plus optimistes.

L'amélioration concerne principalement l'évaluation des évolutions macroéconomiques, les attentes relatives à la situation économique des douze prochains mois étant nettement moins pessimistes qu'en janvier (-10 ce mois-ci contre -23 le mois précédent). Selon la BNB, les consommateurs se sont aussi montrés clairement moins négatifs en ce qui concerne l'évolution du chômage pour l'année à venir. Enfin, sur le plan personnel, les ménages ne prévoient pas de modification de leur situation financière au cours des prochains mois. En revanche, s'agissant de leur capacité d'épargne future, ils sont, pour le deuxième mois consécutif, un peu plus optimistes.