L'action d'Air France-KLM avait perdu 4% une heure après l'ouverture de la Bourse. Lufthansa a limité sa perte à 2,64%. Le groupe touristique TUI affichait une perte de 9% à Francfort et la chaîne d'hôtels Accor perdait 3%.

Les dirigeants européens ne se sont pas opposés jeudi aux projets de pays, comme la Belgique, qui souhaitent introduire une interdiction temporaire et ciblée des déplacements non essentiels.

La Commission européenne présentera lundi de nouvelles propositions pour les restrictions de voyage afin d'encourager les États membres à coordonner leur approche. Il est aussi question d'ajouter une nouvelle catégorie "rouge foncé" sur la carte européenne du coronavirus. Les voyageurs originaires des régions où le virus circule fortement devraient passer un test coronavirus négatif avant le départ et respecter la quarantaine après leur arrivée. Des mesures seraient également renforcées pour les voyageurs en provenance de pays tiers.

L'action d'Air France-KLM avait perdu 4% une heure après l'ouverture de la Bourse. Lufthansa a limité sa perte à 2,64%. Le groupe touristique TUI affichait une perte de 9% à Francfort et la chaîne d'hôtels Accor perdait 3%. Les dirigeants européens ne se sont pas opposés jeudi aux projets de pays, comme la Belgique, qui souhaitent introduire une interdiction temporaire et ciblée des déplacements non essentiels. La Commission européenne présentera lundi de nouvelles propositions pour les restrictions de voyage afin d'encourager les États membres à coordonner leur approche. Il est aussi question d'ajouter une nouvelle catégorie "rouge foncé" sur la carte européenne du coronavirus. Les voyageurs originaires des régions où le virus circule fortement devraient passer un test coronavirus négatif avant le départ et respecter la quarantaine après leur arrivée. Des mesures seraient également renforcées pour les voyageurs en provenance de pays tiers.