Le taux d'inflation annuel de l'Union européenne restait lui aussi limité à -0,1%, selon les chiffres publiés jeudi par Eurostat, l'office statistique européen.

En mai, des taux annuels négatifs ont été notés dans 16 États membres, les taux annuels les plus faibles ayant été observés en Roumanie(-3,0%), en Bulgarie(-2,5%) et à Chypre (-1,9%). A l'autre bout du classement, les taux annuels les plus élevés ont été enregistrés en Belgique (1,6%), à Malte

(1,0%) ainsi qu'en Suède (0,8%).

Par rapport à avril 2016, l'inflation annuelle a baissé dans 9 États membres, est restée stable dans 8 et a augmenté dans 11 autres, a précisé Eurostat.

Selon l'office européen, les restaurants et cafés (+0,12 point de pourcentage), les loyers et le tabac (+0,07 pp chacun) ont poussé les prix à la hausse tandis que les carburants pour le transport (-0,53 pp), les combustibles liquides (-0,20 pp) et le gaz (-0,13 pp) ont eu les impacts à la baisse les plus sensibles.

Le taux d'inflation annuel de l'Union européenne restait lui aussi limité à -0,1%, selon les chiffres publiés jeudi par Eurostat, l'office statistique européen.En mai, des taux annuels négatifs ont été notés dans 16 États membres, les taux annuels les plus faibles ayant été observés en Roumanie(-3,0%), en Bulgarie(-2,5%) et à Chypre (-1,9%). A l'autre bout du classement, les taux annuels les plus élevés ont été enregistrés en Belgique (1,6%), à Malte(1,0%) ainsi qu'en Suède (0,8%). Par rapport à avril 2016, l'inflation annuelle a baissé dans 9 États membres, est restée stable dans 8 et a augmenté dans 11 autres, a précisé Eurostat. Selon l'office européen, les restaurants et cafés (+0,12 point de pourcentage), les loyers et le tabac (+0,07 pp chacun) ont poussé les prix à la hausse tandis que les carburants pour le transport (-0,53 pp), les combustibles liquides (-0,20 pp) et le gaz (-0,13 pp) ont eu les impacts à la baisse les plus sensibles.