Après la République tchèque (6,4%), c'est en Belgique que ce taux était le plus élevé au cours des trois premiers mois de 2019, avec un taux de 3,6%. L'Allemagne se situe à 3,3%. Dans notre pays, le taux d'emplois vacants atteignait 3,4% fin 2018 et 3,5% il y a un an. Par activités économiques, ce taux au premier trimestre 2019 était de 3,1% pour l'industrie et la construction en Belgique et de 4,8% dans les services.

A l'inverse, les taux les plus faibles sont constatés en Grèce (0,6%), en Espagne (0,9%) ainsi qu'en Bulgarie, en Irlande, et au Portugal (1,0% chacun), selon l'office européen de statistiques.