Par rapport au trimestre précédent, la valeur ajoutée a crû de 0,6% dans l'industrie, de 0,7% dans la construction et de 0,6% dans le secteur des services.

La croissance du PIB a été soutenue par l'augmentation des dépenses intérieures (+0,7%), tant du côté des ménages que du côté des entreprises.

Les dépenses de consommation et les investissements publics se sont également inscrits en hausse, respectivement de 0,1% et 1,1%. Les exportations ont enregistré une accélération un peu moins marquée (+1,5%) que les importations (+1,8%), ajoute l'ICN.

Au deuxième trimestre de 2016, l'emploi intérieur a progressé de 0,2% par rapport au trimestre précédent. Par rapport à la même période un an plus tôt, l'emploi a crû de 1,0%.