Le Groupe des 10 va démarrer les discussions sur les salaires

11/01/19 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Belga

Les partenaires sociaux, réunis au sein du Groupe des 10, lanceront en principe la semaine prochaine les négociations sur un accord interprofessionnel (AIP) 2019-2020. La question de l'augmentation des salaires, via la fixation d'une norme salariale pour ces deux années, sera au coeur des discussions.

Le Groupe des 10 va démarrer les discussions sur les salaires

© BELGA

Les négociations commencent cette fois quelques semaines plus tard que d'habitude en raison du retard pris par le Conseil central de l'économie dans la rédaction du rapport sur la marge salariale, qui marque traditionnellement le coup d'envoi des discussions. La version finale du rapport est attendue pour lundi ou mardi de la semaine prochaine.

Les employeurs seront particulièrement attentifs à ce que l'évolution des salaires n'aggrave pas le handicap salarial de la Belgique par rapport à ses pays voisins tandis que les syndicats veilleront à obtenir l'augmentation la plus élevée possible afin de soutenir le pouvoir d'achat. Le président de la CSC, Marc Leemans, a évoqué une augmentation espérée des salaires de 1,5% sur deux ans. La loi salariale de 1996 a été réformée en 2017 afin notamment de tenter de résorber le handicap salarial "historique", c'est-à-dire accumulé avant 1996.

La réforme a instauré également le principe d'une "marge de sécurité" tandis que des sanctions sont prévues pour les employeurs concluant des conventions collectives de travail qui vont au-delà de la norme salariale. Les syndicats dénoncent le fait que les nouvelles règles du jeu s'apparentent selon eux à un carcan trop étroit qui étouffe les négociations salariales.

Cette nouvelle donne n'avait toutefois pas empêché la conclusion d'un AIP pour les années 2017-2018. Les partenaires sociaux avaient alors convenu d'une norme salariale de 1,1%, en plus de l'indexation des salaires et des hausses barémiques, sur deux ans.

En savoir plus sur: