Les services des impôts ont contrôlé 243.000 entreprises et 69.000 d'entre elles ont subi un redressement. Le fisc a découvert dans leurs comptes quelque 2,9 milliards d'euros de revenus non déclarés. C'est environ 500 millions d'euros de plus qu'en 2013, alors que cette année-là il en avait contrôlé beaucoup plus, explique L'Echo.

Toujours l'an dernier, 2,3 millions de Belges ont été contrôlés et 500.000 d'entre eux n'avaient pas de déclaration correcte. Grâce à ces contrôles, le fisc a recouvré 3,3 milliards d'euros d'impôt supplémentaires. Par contribuable pris en faute, cela représentait un montant moyen de 6.700 euros, souligne le journal.

Les services des impôts ont contrôlé 243.000 entreprises et 69.000 d'entre elles ont subi un redressement. Le fisc a découvert dans leurs comptes quelque 2,9 milliards d'euros de revenus non déclarés. C'est environ 500 millions d'euros de plus qu'en 2013, alors que cette année-là il en avait contrôlé beaucoup plus, explique L'Echo. Toujours l'an dernier, 2,3 millions de Belges ont été contrôlés et 500.000 d'entre eux n'avaient pas de déclaration correcte. Grâce à ces contrôles, le fisc a recouvré 3,3 milliards d'euros d'impôt supplémentaires. Par contribuable pris en faute, cela représentait un montant moyen de 6.700 euros, souligne le journal.