Certes, au fil des années, la liberté de travailler, même ce jour-là, fait quelques progrès, et des exceptions sont instaurées et étendues, toutefois très lentement en raison de l'opposition vivement exprimée des syndicats et de celle, plus discrète mais loin d'être inefficace, des églises chrétiennes. Il est évidemment normal que tous ceux qui le souhaitent prennent au moins un jour de congé par semaine, et choisissent éventuellement le dimanche pour le faire. Il est beaucoup moins acceptable que l'on continue, aujourd'hui, à rendre ce jour-là obligatoirement chômé sauf dans les cas exceptionnels où le Pouvoir veut bien y déroger. Rien ne devrait empêcher chaque personne de faire son choix de son jour de repos, voire d'y renoncer certaines semaines.
...