Pour l'ensemble de l'année 2019, les recettes fiscales diminuent de 1,1%, selon les chiffres que le quotidien a pu obtenir. Un déclin qui s'explique par un remboursement d'impôts aux contribuables à la suite d'une modification de calcul, mais aussi par une baisse des recettes fiscales, liée à une baisse de la perception de l'impôt des sociétés. Ces deux postes amoindrissent à eux seuls de près de deux milliards d'euros les finances publiques.

Si l'on sort les calculettes, sur la base des recettes et dépenses pour 2019, on comprend fort bien que le gouvernement en affaires courantes et les négociateurs s'inquiètent, écrit La Libre. Le déficit budgétaire va approcher les 2,4 % du PIB en 2020. En clair, en deux ans, le déficit a été multiplié par presque quatre... L'ardoise approcherait donc les 12 milliards pour cette année, soit plus de 3,3 milliards de plus qu'en 2019.

Pour l'ensemble de l'année 2019, les recettes fiscales diminuent de 1,1%, selon les chiffres que le quotidien a pu obtenir. Un déclin qui s'explique par un remboursement d'impôts aux contribuables à la suite d'une modification de calcul, mais aussi par une baisse des recettes fiscales, liée à une baisse de la perception de l'impôt des sociétés. Ces deux postes amoindrissent à eux seuls de près de deux milliards d'euros les finances publiques. Si l'on sort les calculettes, sur la base des recettes et dépenses pour 2019, on comprend fort bien que le gouvernement en affaires courantes et les négociateurs s'inquiètent, écrit La Libre. Le déficit budgétaire va approcher les 2,4 % du PIB en 2020. En clair, en deux ans, le déficit a été multiplié par presque quatre... L'ardoise approcherait donc les 12 milliards pour cette année, soit plus de 3,3 milliards de plus qu'en 2019.