La hausse à un mois d'écart s'explique par l'inscription de jeunes gens à la sortie de leurs études, qui débutent ainsi leur stage d'insertion professionnelle.

L'ensemble des classes d'âge sont en recul à un an d'écart mais c'est parmi les demandeurs d'emploi âgés de moins de 30 ans que les diminutions sont les plus marquées: -8,1% auprès des jeunes de moins de 25 ans et -10,9% parmi ceux âgés de 25 à moins de 30 ans.