Pour la petite histoire, il n'a pas voulu utiliser une métaphore plus classique, du style " c'est un marathon, et non un sprint ", car de son propre aveu, " on est en fait plus exténué après un marathon qu'après un sprint, donc ce serait une mauvaise métaphore ".
...