A défaut des rassemblements de militants syndicaux qui se tiennent habituellement aux quatre coins du pays lors du 1er mai, la FGTB invite les citoyens et travailleurs à déposer leur photo sur l'espace numérique prévu "afin de compléter la plus grande chaîne humaine digitale, la chaîne de la Solidarité."

La traditionnelle prise de parole du président de la FGTB pourra également être suivie sur cet espace virtuel (www.placedelasolidarite.be).

"Ce 1er mai ne sera pas une fête, mais il doit être synonyme d'espoir. Cette journée doit être un tournant majeur", estime Robert Vertenueil, président du syndicat socialiste, cité dans un communiqué. "Depuis les premiers jours de la crise, je vois des citoyens et des citoyennes poser des actes de solidarité pour pallier aux carences politiques. Ce 1er mai, nous voulons envoyer un message très clair aux forces politiques qui gèrent la crise. Les travailleurs comptent ! "

La FGTB compte profiter de la Fête du 1er mai pour proposer "sa vision du monde de demain" alors que la crise du coronavirus aura mis en lumière, selon le syndicat, "toutes les failles et lacunes d'un système économique dépassé et à bout de souffle.

"Le monde de l'égoïsme et du profit à tout va est mort. Le monde de la solidarité et du partage socialement juste des richesses doit maintenant éclore", juge encore le président de la FGTB.

A défaut des rassemblements de militants syndicaux qui se tiennent habituellement aux quatre coins du pays lors du 1er mai, la FGTB invite les citoyens et travailleurs à déposer leur photo sur l'espace numérique prévu "afin de compléter la plus grande chaîne humaine digitale, la chaîne de la Solidarité." La traditionnelle prise de parole du président de la FGTB pourra également être suivie sur cet espace virtuel (www.placedelasolidarite.be). "Ce 1er mai ne sera pas une fête, mais il doit être synonyme d'espoir. Cette journée doit être un tournant majeur", estime Robert Vertenueil, président du syndicat socialiste, cité dans un communiqué. "Depuis les premiers jours de la crise, je vois des citoyens et des citoyennes poser des actes de solidarité pour pallier aux carences politiques. Ce 1er mai, nous voulons envoyer un message très clair aux forces politiques qui gèrent la crise. Les travailleurs comptent ! " La FGTB compte profiter de la Fête du 1er mai pour proposer "sa vision du monde de demain" alors que la crise du coronavirus aura mis en lumière, selon le syndicat, "toutes les failles et lacunes d'un système économique dépassé et à bout de souffle. "Le monde de l'égoïsme et du profit à tout va est mort. Le monde de la solidarité et du partage socialement juste des richesses doit maintenant éclore", juge encore le président de la FGTB.