A Bruxelles par exemple, seuls 8,5 millions d'euros ont été récoltés sur les 23 millions inscrits au budget, selon les chiffres du quotidien.

"Les écarts par rapport aux estimations initiales s'expliquent par les problèmes rencontrés lors de l'entrée en vigueur de la redevance, notamment les obstacles à la circulation générés par les grèves, la résolution des problèmes techniques et la mise en conformité des transporteurs pour l'équipement Obu", justifie le ministre wallon du Budget, Christophe Lacroix.

Selon les estimations de la Société wallonne de financement complémentaire des infrastructures (Sofico), les recettes générées par la mesure devraient atteindre 242 millions d'euros en 2017, assure M. Lacroix.

A Bruxelles par exemple, seuls 8,5 millions d'euros ont été récoltés sur les 23 millions inscrits au budget, selon les chiffres du quotidien."Les écarts par rapport aux estimations initiales s'expliquent par les problèmes rencontrés lors de l'entrée en vigueur de la redevance, notamment les obstacles à la circulation générés par les grèves, la résolution des problèmes techniques et la mise en conformité des transporteurs pour l'équipement Obu", justifie le ministre wallon du Budget, Christophe Lacroix. Selon les estimations de la Société wallonne de financement complémentaire des infrastructures (Sofico), les recettes générées par la mesure devraient atteindre 242 millions d'euros en 2017, assure M. Lacroix.