Les taux historiquement bas permettront au Trésor belge d'enregistrer une "bonne surprise" de 350 millions à 400 millions d'euros, affirme Jean Deboutte, directeur stratégie à l'Agence de la dette, mardi dans De Tijd.

"Lors du contrôle budgétaire en mars, nous avions estimé les charges d'intérêt à 11,5 milliards d'euros, chiffre Jean Deboutte. Fin juin, il est apparu que ces charges ne seraient sans doute que de 11,25 milliards d'euros, et le taux à long terme a continué de baisser depuis. Finalement, ce bonus sera vraisemblablement de 350 millions à 400 millions d'euros."

Selon le directeur stratégie de l'Agence de la dette, le Trésor a déjà levé 94 % des 33,75 milliards d'euros qu'il voulait récolter avec la vente d'obligations linéaires (OLO). "Nous devons désormais tout doucement commencer à penser à ce que nous allons faire. Le Trésor pourrait commencer le financement pour 2011." L'an prochain, 26 milliards d'OLO arriveront à échéance.

Ce bonus dû aux faibles taux ne signifie pas que le déficit budgétaire sera moindre que prévu, cependant. Le comité de monitoring a mis en garde, fin juillet, contre un "trou" de 1,3 milliard d'euros car les recettes fiscales sont moins importantes que prévu.

Trends.be, avec Belga

Les taux historiquement bas permettront au Trésor belge d'enregistrer une "bonne surprise" de 350 millions à 400 millions d'euros, affirme Jean Deboutte, directeur stratégie à l'Agence de la dette, mardi dans De Tijd."Lors du contrôle budgétaire en mars, nous avions estimé les charges d'intérêt à 11,5 milliards d'euros, chiffre Jean Deboutte. Fin juin, il est apparu que ces charges ne seraient sans doute que de 11,25 milliards d'euros, et le taux à long terme a continué de baisser depuis. Finalement, ce bonus sera vraisemblablement de 350 millions à 400 millions d'euros."Selon le directeur stratégie de l'Agence de la dette, le Trésor a déjà levé 94 % des 33,75 milliards d'euros qu'il voulait récolter avec la vente d'obligations linéaires (OLO). "Nous devons désormais tout doucement commencer à penser à ce que nous allons faire. Le Trésor pourrait commencer le financement pour 2011." L'an prochain, 26 milliards d'OLO arriveront à échéance.Ce bonus dû aux faibles taux ne signifie pas que le déficit budgétaire sera moindre que prévu, cependant. Le comité de monitoring a mis en garde, fin juillet, contre un "trou" de 1,3 milliard d'euros car les recettes fiscales sont moins importantes que prévu.Trends.be, avec Belga