La Russie prendrait cette mesure en réponse aux sanctions imposées par les pays occidentaux, qui rendent plus difficile l'accès à leurs avoirs financiers pour de nombreux Russes, lorsqu'ils ont été placés hors du pays. L'argent que le président russe Vladimir Poutine et le ministre des affaires étrangères Sergey Lavrov ont déposé en Europe, entre autres, a également été gelé par les sanctions.

Selon M. Medvedev, Moscou n'a pas exclu d'exproprier les actifs des entreprises enregistrées aux États-Unis, dans l'Union européenne et dans d'autres "juridictions inamicales".

La Russie prendrait cette mesure en réponse aux sanctions imposées par les pays occidentaux, qui rendent plus difficile l'accès à leurs avoirs financiers pour de nombreux Russes, lorsqu'ils ont été placés hors du pays. L'argent que le président russe Vladimir Poutine et le ministre des affaires étrangères Sergey Lavrov ont déposé en Europe, entre autres, a également été gelé par les sanctions.Selon M. Medvedev, Moscou n'a pas exclu d'exproprier les actifs des entreprises enregistrées aux États-Unis, dans l'Union européenne et dans d'autres "juridictions inamicales".