Les ministres fédéral des Affaires étrangères Didier Reynders et wallon de l'Economie Pierre-Yves Jeholet (tous deux du MR) ont suivi, avec les membres de leur équipe, le match dans un pub de Buenos Aires. L'ambiance y a plusieurs fois été électrique, surtout en fin de match. Le but de la qualification, et de la libération pour les supporters locaux, n'est en effet survenu qu'à la 86e minute et a déclenché des cris d'hystérie.

De son côté, le ministre flamand de l'Emploi et des Sports Philippe Muyters (N-VA) a fait une escapade à Jáuregui, dans la banlieue de la capitale argentine. C'est là que se trouve le club de Flandria, qui joue en deuxième division nationale. Cette formation arbore un lion flamand sur son maillot. L'histoire du club remonte à 1924 quand un entrepreneur flandrien du nom de Jules Steverlynck est parti à l'âge de 29 ans pour y créer une filiale de l'entreprise de textile familiale.

Tout un village s'est ensuite développé autour de l'usine. C'est à partir de cette communauté qu'est né, en 1941, le Club Social y Deportivo Flandria. Ses couleurs sont le noir et le jaune et son logo est un lion flamand. Si l'usine a depuis disparu, ce n'est pas le cas de la formation sportive.

Le stade est lui aussi paré des couleurs de la Flandre et des drapeaux arborant le lion sont visibles dans les tribunes. Le ministre Muyters y a reçu un maillot floqué à son nom, qu'il s'est empressé de mettre pour suivre le match, dont le résultat fut heureusement positif pour l'Argentine.

Les ministres fédéral des Affaires étrangères Didier Reynders et wallon de l'Economie Pierre-Yves Jeholet (tous deux du MR) ont suivi, avec les membres de leur équipe, le match dans un pub de Buenos Aires. L'ambiance y a plusieurs fois été électrique, surtout en fin de match. Le but de la qualification, et de la libération pour les supporters locaux, n'est en effet survenu qu'à la 86e minute et a déclenché des cris d'hystérie. De son côté, le ministre flamand de l'Emploi et des Sports Philippe Muyters (N-VA) a fait une escapade à Jáuregui, dans la banlieue de la capitale argentine. C'est là que se trouve le club de Flandria, qui joue en deuxième division nationale. Cette formation arbore un lion flamand sur son maillot. L'histoire du club remonte à 1924 quand un entrepreneur flandrien du nom de Jules Steverlynck est parti à l'âge de 29 ans pour y créer une filiale de l'entreprise de textile familiale. Tout un village s'est ensuite développé autour de l'usine. C'est à partir de cette communauté qu'est né, en 1941, le Club Social y Deportivo Flandria. Ses couleurs sont le noir et le jaune et son logo est un lion flamand. Si l'usine a depuis disparu, ce n'est pas le cas de la formation sportive. Le stade est lui aussi paré des couleurs de la Flandre et des drapeaux arborant le lion sont visibles dans les tribunes. Le ministre Muyters y a reçu un maillot floqué à son nom, qu'il s'est empressé de mettre pour suivre le match, dont le résultat fut heureusement positif pour l'Argentine.