Toujours est-il que dès le printemps 2023, le port de Gand accueillera une éolienne de nouvelle génération. Haute de 242 mètres, elle fera tourner des pales de 155 mètres de diamètre. La capacité de l'éolienne installée est ...

Toujours est-il que dès le printemps 2023, le port de Gand accueillera une éolienne de nouvelle génération. Haute de 242 mètres, elle fera tourner des pales de 155 mètres de diamètre. La capacité de l'éolienne installée est de 4,3 MW contre 2 MW pour les éoliennes avoisinantes.Les trois quarts de la production seront consommés sur place par Renewi, une société britannique spécialisée dans la valorisation de déchets qui réalise dans notre pays un chiffre d'affaires de 439 millions d'euros. Compte tenu de la dimension des composants à fabriquer, les travaux ne débuteront que vers le milieu de l'année prochaine. Comme à l'accoutumée dans pareils projets, les collaborateurs de Renewi ainsi que les habitants des environs pourront devenir, via Electrabel CoGreen, actionnaires de l'installation et recevoir un dividende, précompté à 30%, en fonction de la quantité d'électricité produite. Pas de quoi devenir riche, cependant. Le nombre de parts offertes est en effet contingenté et limité à 20 par personne physique. Ce qui représente, à moins qu'il n'y ait sursouscription, un investissement maximal de 2.500 euros.