Si ce nouveau mécanisme est approuvé par l'Europe, 5 à 6 compagnies se partageront l'enveloppe de 19 millions d'euros prévue pour le secteur aérien.

Le projet qui sera présenté par le cabinet de Mme Galant, propose la prise en charge des frais de sécurité à l'aéroport de Zaventem pour les compagnies opérant de l'interconnexion de vols via Bruxelles, ce qui serait selon L'Echo une manière à priori non discriminatoire d'aider certaines compagnies dont Bruxelles Airlines mais pas l'Irlandaise Ryanair.

Sur l'enveloppe de 19 millions d'euros en jeu, Brussels Airlines toucherait entre 6 et 7 millions d'euros. Une aide qui serait la bienvenue pour l'entreprise alors que la Commission européenne devrait exiger prochainement le remboursement des 19 millions d'euros versés en 2013 aux compagnies qui luttent contre le dumping social et fiscal de Ryanair. Brussels Airlines avait alors touché 11 millions d'euros.

Si ce nouveau mécanisme est approuvé par l'Europe, 5 à 6 compagnies se partageront l'enveloppe de 19 millions d'euros prévue pour le secteur aérien. Le projet qui sera présenté par le cabinet de Mme Galant, propose la prise en charge des frais de sécurité à l'aéroport de Zaventem pour les compagnies opérant de l'interconnexion de vols via Bruxelles, ce qui serait selon L'Echo une manière à priori non discriminatoire d'aider certaines compagnies dont Bruxelles Airlines mais pas l'Irlandaise Ryanair. Sur l'enveloppe de 19 millions d'euros en jeu, Brussels Airlines toucherait entre 6 et 7 millions d'euros. Une aide qui serait la bienvenue pour l'entreprise alors que la Commission européenne devrait exiger prochainement le remboursement des 19 millions d'euros versés en 2013 aux compagnies qui luttent contre le dumping social et fiscal de Ryanair. Brussels Airlines avait alors touché 11 millions d'euros.