La Norvège, premier producteur européen d'hydrocarbures, a encore de grandes réserves de pétrole inexploitées. Notamment au large des îles Lofoten, ce joyau touristique localisé entre la mer de Norvège et le Vestfjord, au-dessus du Cercle Polaire. On estime qu'il reste entre un et trois milliards de barils de pétrole à exploiter dans cette zone pour une valeur estimée à 65 milliards de dollars (57 milliards d'euros). La Norvège a décidé de ne pas exploiter cette richesse évaluant que l'environnement était plus important à préserver que de renflouer les caisses de l'état, relaie De Standaard.
...