La hausse des coûts horaires de la main-d'oeuvre au quatrième trimestre a dès lors été plus faible en Belgique qu'en Allemagne (+2,0%), qu'en France (+2,5%) et qu'aux-Pays-Bas (+2,7%), les trois pays de référence dans l'évaluation de la compétitivité des entreprises belges.

Selon l'office européen de statistiques, les hausses annuelles les plus importantes des coûts horaires de la main-d'oeuvre ont été enregistrées en Roumanie (+13,1%), en Lettonie (+11,8%), au Portugal (+10,3%) et en Lituanie (+10,2%), tandis que la seule baisse a été enregistrée à Malte (-0,5%).