Les sociétés d'investissements publiques ou semi-publiques flamandes ont renfloué, en 2009, les comptes des autorités du nord du pays à hauteur de 25 millions d'euros, selon une information du Tijd.

Lundi, la Limburgse Reconversiemaatschappij (LRM) a ainsi fait savoir qu'elle avait attribué aux autorités régionales un dividende de 8 millions d'euros. A ce montant s'ajoutent les 2 millions de la Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV) et les 15 millions de la GIMV, dont la Flandre détient 27,06 %.

Trends.be, avec Belga

Les sociétés d'investissements publiques ou semi-publiques flamandes ont renfloué, en 2009, les comptes des autorités du nord du pays à hauteur de 25 millions d'euros, selon une information du Tijd.Lundi, la Limburgse Reconversiemaatschappij (LRM) a ainsi fait savoir qu'elle avait attribué aux autorités régionales un dividende de 8 millions d'euros. A ce montant s'ajoutent les 2 millions de la Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV) et les 15 millions de la GIMV, dont la Flandre détient 27,06 %. Trends.be, avec Belga