L'ISI s'est rendue l'an passé au siège belge de CVC à Bruxelles. Les enquêteurs ont copié de nombreuses données du réseau informatique. Certaines dirigeants du fonds ont également reçu la visite des inspecteurs sur la trace de montages visant à éluder l'impôt.

CVC est l'un des plus grands fonds d'investissement au monde qui détient des participations dans des sociétés aussi diverses que la Formule 1 et Merlin, propriétaire de Legoland. En Belgique, CVC était également propriétaire des magasins de lampe Massive, vendus en 2007 à Philips. Cette année, le fonds s'est retiré en partie de Bpost, lors de l'entrée en bourse de l'entreprise, et totalement du géant des fruits et légumes Univeg. Il possède aujourd'hui 19 % de Bpost et 45 % de Betafence (ex-Bekaert Fencing).

Selon "De Tijd", l'enquête est clôturée et s'est soldée par un arrangement. L'ISI a notamment découvert que des dirigeants de CVC n'ont pas payé d'impôt sur les plus-values qu'ils ont empochées.

L'ISI s'est rendue l'an passé au siège belge de CVC à Bruxelles. Les enquêteurs ont copié de nombreuses données du réseau informatique. Certaines dirigeants du fonds ont également reçu la visite des inspecteurs sur la trace de montages visant à éluder l'impôt. CVC est l'un des plus grands fonds d'investissement au monde qui détient des participations dans des sociétés aussi diverses que la Formule 1 et Merlin, propriétaire de Legoland. En Belgique, CVC était également propriétaire des magasins de lampe Massive, vendus en 2007 à Philips. Cette année, le fonds s'est retiré en partie de Bpost, lors de l'entrée en bourse de l'entreprise, et totalement du géant des fruits et légumes Univeg. Il possède aujourd'hui 19 % de Bpost et 45 % de Betafence (ex-Bekaert Fencing). Selon "De Tijd", l'enquête est clôturée et s'est soldée par un arrangement. L'ISI a notamment découvert que des dirigeants de CVC n'ont pas payé d'impôt sur les plus-values qu'ils ont empochées.